23Juin

Produits du mois de la fierté : représentation ou capitalisme arc-en-ciel ?


Par Christopher Masiello, 17 ans, rédacteur en chef et Isabella Pozo, 19 ans, collaboratrice

23 juin 2021

Avez-vous déjà remarqué qu’une fois le mois de juin – le mois de la fierté – arrivé, un groupe d’entreprises change leur logo pour une version sur le thème de l’arc-en-ciel pour le mois ? Nous avons et nous avons quelques réflexions à ce sujet!

Le profit au bout de l’arc-en-ciel

Isabelle : Juin est devenu le mois officiel pour célébrer le fait d’être LGBTQ. C’est un moment destiné à rendre les personnes queer comme moi à l’aise dans notre peau. Beaucoup d’entreprises ont adhéré. Ils peuvent vendre des produits avec des arcs-en-ciel ou des t-shirts avec des dictons comme « les placards sont pour les vêtements », « mettons une chose au clair, je ne le suis pas », « je ne peux même pas penser clairement », etc.

Il y a un nom pour ça. Le « capitalisme arc-en-ciel », également connu sous le nom de « capitalisme rose » ou « capitalisme gay », est le moment où les entreprises mettent en avant les marchandises sur le thème LGBTQ et revendiquent leur alliance. Mais tout cela peut sembler un peu… faux.

Non pas que les personnes dans leurs publicités ou toute personne qui porte les vêtements soient fausses. Mais il peut sembler que certaines de ces entreprises ne se soucient pas vraiment des personnes LGBTQ ou ne les soutiennent pas systématiquement. Cela me frotte dans le mauvais sens quand ils disent des choses comme « Portez votre fierté ! » C’est condescendant, comme si nos identités n’étaient valides que si nous achetions des produits arc-en-ciel. Et une partie de ce marketing semble reposer sur les insécurités que les jeunes LGBTQ peuvent avoir, qui peuvent avoir l’impression de devoir montrer, ou « prouver » d’une manière ou d’une autre, qu’ils sont LGBTQ : « Portez ce smoking tout arc-en-ciel hors de prix pour montrer le monde dont tu es fier !

Il n’y a rien de mal à vouloir montrer de la fierté en portant ces vêtements, mais pour les entreprises, il est frustrant de profiter du mois de la fierté sans nécessairement se soucier du reste de l’année.

Si vous aimez les produits arc-en-ciel, ce n’est pas un problème ! Mais considérez peut-être que vous n’avez pas besoin de tous ces arcs-en-ciel pour prouver votre orientation sexuelle ou votre identité de genre, à vous-même ou à quelqu’un d’autre. Qui vous êtes n’a pas besoin de biens matériels pour être confirmé.

Qu’en penses-tu, Chris ?

Mais n’importe quelle représentation vaut mieux qu’aucune, n’est-ce pas ?

Christophe : Merci Isabelle. Bien qu’il puisse être frustrant de voir la fierté fortement commercialisée, il y a encore des aspects du marketing du mois de la fierté pour lesquels nous devons être reconnaissants. Pour beaucoup de ceux qui s’identifient comme LGBTQ, le simple fait de voir n’importe quelle représentation publique peut sembler une validation, malgré l’intention potentielle de l’entreprise. Les changements que les entreprises apportent à leurs stratégies marketing pendant le Mois de la fierté peuvent être extrêmement précieux, en particulier pour ceux qui ont eu du mal à se sentir invisibles ou invalides dans le passé.

De plus, certaines entreprises s’associent à des organisations qui soutiennent les personnes LGBTQ et leur plaidoyer, comme GLAAD, The Trevor Project et la Human Rights Campaign, pour n’en nommer que quelques-unes, tout au long du mois de la fierté pour collecter des fonds et sensibiliser les personnes LGBTQ et certains des problèmes qu’elles rencontrent. visage. La visibilité que cela produit est importante pour des organisations comme celles-ci, et en fait un moyen productif pour les entreprises de reconnaître et d’apprécier le Mois de la fierté.

Si vous aimez le marketing sur le thème de la fierté tout au long du mois de juin, c’est merveilleux ! Bien que certaines campagnes marketing de Pride puissent sembler peu sincères, de nombreux aspects doivent être appréciés. L’idéal serait que ces entreprises continuent de défendre et de soutenir les causes LGBTQ, en juin et tous les deux mois.

Quelle que soit la manière dont vous envisagez le sujet, il est important de se rappeler que les biens matériels ne valident pas votre identité et que vous devriez célébrer le Mois de la fierté comme bon vous semble. Bonne fierté !

Photo d’Eduardo Pastor sur Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *