13Juil

Le vélo peut-il provoquer une dysfonction érectile ?


Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles une personne peut devenir vulnérable aux dangers de la dysfonction érectile (DE). Pour certains, il peut s’agir de la génétique, d’un traumatisme, d’une blessure ou, généralement, d’un cancer de la prostate. Mais, il existe une poignée de facteurs et d’activités liés au mode de vie qui contribuent au développement de la dysfonction érectile et peut être empêché. L’une de ces activités courantes est la bicyclette.

Maintenant, selon à qui vous demandez, faire du vélo peut ou non contribuer au développement de l’ED. Mais, quand on regarde pourquoi cela peut arriver, cela commence à avoir du sens, malgré les opinions mitigées sur ce sujet. Lorsque vous êtes assis sur un siège de vélo, qui a généralement un nez allongé entre vos jambes, une compression périnéale importante peut se produire. Cette compression obstrue temporairement la perfusion pénienne qui pourrait avoir un impact sur la fonction endothéliale, provoquant une dysfonction vasculogène. En d’autres termes, le flux sanguin vers le pénis est limité, ce qui peut provoquer des blessures temporaires ou permanentes.

Si vous êtes un passionné de vélo, sachez que nous ne sommes pas là pour vous dire d’arrêter de rouler, surtout si c’est comme ça que vous aimez faire de l’exercice ! Mais, il est bon d’être conscient que l’équitation peut contribuer au développement de l’ED. Heureusement, certains sièges de vélo sont conçus pour minimiser l’inconfort et la pression périnéale.

Avec des résultats contradictoires provenant de plusieurs études publiées, nous vous encourageons à approfondir vos recherches sur ce sujet pour mieux comprendre et évaluer les avantages et les risques.
Si vous souffrez de dysfonction érectile et que vous souhaitez en savoir plus sur les options de traitement, Répondez à notre quiz ED pour découvrir la meilleure option de traitement pour vous.

Pour plus d’informations, contactez-nous pour une consultation téléphonique gratuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *