20Sep

Raisons pour lesquelles vous n’avez pas envie d’avoir des relations sexuelles (et que faire à ce sujet)



Par l’équipe ASTROGLIDE

Santé sexuelle
femme étreignant un homme par derrière, les mains sur la poitrine

7 raisons de la faible libido chez les femmes

Il existe plusieurs raisons possibles pour lesquelles les femmes connaissent des baisses de leur libido. Voici sept des plus courantes, ainsi que des conseils pour stimuler la libido féminine.

Changements hormonaux

Être une femme a certainement ses privilèges, mais les montagnes russes hormonales n’en font pas partie. Si vous regardez comment les hormones montent et descendent au cours d’un cycle menstruel normal, vous pouvez voir que cela ressemble littéralement à des montagnes russes.

Imaginez maintenant comment ces changements hormonaux varient lorsqu’une femme traverse la ménopause. Il est bien établi que la ménopause fait que le corps d’une femme produit moins d’œstrogènes, ce qui peut entraîner une faible libido et une sécheresse vaginale qui peuvent rendre les rapports sexuels inconfortables.

Cependant, cela ne signifie pas que le sexe après la ménopause ne peut pas être excitant et agréable. Selon le Dr Angela, conseillère en santé sexuelle OB/GYN et ASTROGLIDE, « Beaucoup de femmes ménopausées ont encore une vie sexuelle formidable. »

Alors, que pouvez-vous faire pour augmenter votre libido si vos hormones diminuent ?

L’hormonothérapie substitutive (THS) peut être utile pour les femmes ménopausées, et pour de nombreuses femmes, c’est tout ce dont elles ont besoin pour se remettre au jeu.

Les femmes qui souffrent de sécheresse vaginale trouvent souvent que le lubrifiant rend les relations sexuelles plus agréables. Le gel ASTROGLIDE est un excellent lubrifiant à essayer pendant les rapports sexuels, car sa formule à base d’eau peut temporairement soulager l’inconfort causé par la sécheresse vaginale. Il est facile à nettoyer et ne tache pas les vêtements. Gagnant-gagnant !

Allaiter et être post-partum

Ah, les joies d’être une nouvelle maman ! Bien que la maternité soit une chose merveilleuse, elle peut aussi s’accompagner d’effets secondaires physiques moins qu’agréables.

Les femmes qui allaitent peuvent ressentir une baisse de leur libido, car la lactation provoque la production de prolactine par le corps, ce qui peut faire chuter la libido d’une femme. Les mères qui allaitent produisent également moins d’œstrogènes, ce qui peut entraîner une sécheresse vaginale et des relations sexuelles douloureuses.

De plus, les relations sexuelles après bébé peuvent soulever des problèmes d’image corporelle si une nouvelle maman se sent moins à l’aise avec sa nouvelle forme après l’accouchement. Comme le souligne le Dr Angela, les problèmes d’image corporelle, la fatigue et l’allaitement peuvent tous contribuer à une diminution de la libido chez les femmes.

«Être post-partum et faire face aux exigences d’être une nouvelle maman ou de présenter un autre bébé à une famille déjà prospère peut être un peu écrasant pour une femme post-partum, à la fois mentalement et physiquement. La fatigue/l’épuisement est une raison très courante de la diminution de la libido. Si vous allaitez, cet acte en lui-même maintient le vagin dans un état de faible taux d’œstrogènes, ce qui se traduit par un « vagin sec », ou plus précisément, des relations sexuelles douloureuses.

sexe douloureux

Sexe douloureux

Une femme peut également ressentir une diminution de la libido si les rapports sexuels sont douloureux. Lorsque le sexe fait mal, il peut être difficile de se mettre d’humeur. Connues sous le nom de dyspareunie, les douleurs pelviennes pendant les rapports sexuels peuvent résulter d’un certain nombre de problèmes de santé.

Pour certaines femmes, les douleurs pelviennes sont causées par la sécheresse vaginale. Pour d’autres, la douleur pendant les rapports sexuels est le résultat de fibromes utérins, d’une maladie inflammatoire pelvienne, d’un vaginisme ou d’une endométriose.

Les rapports sexuels peuvent également être plus douloureux ou inconfortables avant ou pendant les règles d’une femme. Selon le Dr Angela, le désir sexuel peut augmenter ou diminuer selon l’endroit où se trouve la femme dans son cycle.

«Au moment de l’ovulation, les femmes connaîtront généralement une augmentation de la libido. Dans le même temps, pendant ou légèrement avant le début des règles, une femme peut ne pas avoir envie d’avoir des relations sexuelles en raison de la douleur causée par les crampes menstruelles, les sentiments de syndrome prémenstruel ou la gêne d’avoir ses règles. Les relations sexuelles menstruelles, cependant, sont sans danger, aideront à soulager les symptômes de crampes et de syndrome prémenstruel, et peuvent être parmi les meilleures relations sexuelles que vous ayez eues en raison de l’augmentation du flux sanguin vers cette région pendant la période de vos règles.

Alors que certaines causes médicales de douleur pelvienne pendant les rapports sexuels nécessitent l’aide d’un médecin ou d’un chirurgien, l’utilisation d’un lubrifiant personnel pendant les rapports sexuels peut temporairement atténuer l’inconfort et rendre l’expérience plus agréable pour les femmes.

Un lubrifiant comme le gel de silicone ASTROGLIDE peut rendre le sexe plus confortable. La formule soyeuse est hypoallergénique pour les peaux délicates et est conçue pour durer aussi longtemps que vous en avez besoin.

Une maladie peut réduire la libido

Certaines conditions médicales peuvent également entraîner une faible libido chez les femmes. Selon le Dr Angela, la maladie peut affecter le désir d’une femme d’avoir des relations sexuelles.

« Conditions médicales chroniques telles que l’hypertension (pression artérielle élevée), les maladies coronariennes, le diabète (pensez à tout ce qui pourrait potentiellement affecter le flux sanguin vers une zone; en particulier le vagin / la vulve), les troubles neurologiques, le cancer, etc. Problèmes de santé mentale tels que la dépression et certainement certains types de médicaments peuvent également affecter la libido.

Le stress peut réduire la libido

Vous avez du stress ? Cela pourrait avoir un impact sur votre libido. Selon Hopkins Medicine, les femmes souffrent de dépression à un taux deux fois plus élevé que les hommes, et 21% des femmes souffriront de dépression majeure à un moment de leur vie.

Le Dr Jennifer Payne, directrice du Women’s Mood Disorders Center à Johns Hopkins, recommande de lutter contre la faible libido dans la dépression en revenant tout de suite sur ce cheval et en essayant à nouveau.

Selon le Dr Payne, « Parfois, j’écris des ordonnances pour mes patients qui leur disent de rentrer chez eux et d’avoir des relations sexuelles avec leur partenaire. Si vous ne le faites pas, cela devient une prophétie auto-réalisatrice : vous le ferez de moins en moins. Avoir des relations sexuelles augmente les chances que vous repreniez une vie sexuelle normale une fois que vous vous sentirez mieux.

Partager

Elle recommande également d’être intime, même si vous n’avez pas envie d’avoir des relations sexuelles. Même se blottir sous les couvertures ou se tenir la main peut vous aider à renouer avec votre partenaire, ce qui peut aider à soulager les symptômes de stress et de dépression. Voici 8 conseils pour planifier une retraite en couple sans quitter la maison.

Besoin d’idées pour raviver l’étincelle entre vous et votre partenaire ? Voici 20 façons uniques de pimenter votre relation.

lit vide - pas assez de sommeil

Pas assez de sommeil

Si vous lésinez sur le sommeil, vous n’êtes pas seul. Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), 1 Américain sur 3 ne dort pas suffisamment la nuit. Cependant, manquer vos Z peut causer de nombreux problèmes de santé, notamment une baisse de la libido.

Selon le Dr Allison T. Siebern, membre du programme de médecine du sommeil et de l’insomnie comportementale du centre de médecine du sommeil de l’Université de Stanford, qui a parlé à WebMD, « le manque de sommeil peut entraîner une baisse d’énergie, de la fatigue et de la somnolence. Cela peut également affecter la libido et/ou diminuer l’intérêt pour le sexe.

Dans certains cas, les personnes souffrant de problèmes de sommeil chroniques font également tout leur possible pour dormir le plus possible. Au lieu de dormir avec leur partenaire, par exemple, ils pourraient migrer vers le canapé ou un fauteuil inclinable préféré. Il est facile de voir comment cela peut mettre une brèche dans l’intimité.

Pour remédier au problème, les experts recommandent d’écarter les troubles graves du sommeil, comme l’insomnie et l’apnée du sommeil. D’autres personnes peuvent résoudre leurs problèmes de sommeil en s’en tenant à une routine d’heure du coucher et en rendant leur environnement de sommeil plus invitant.

Changer vos habitudes de sommeil peut vous aider à obtenir le repos dont vous avez besoin. Combien de temps de sommeil devez-vous dormir exactement ? Pour les adultes âgés de 18 à 64 ans, la National Sleep Foundation recommande entre 7 et 9 heures par nuit.

Médicaments

Certains médicaments peuvent réduire votre libido. Par exemple, les antidépresseurs comme le Prozac et le Zoloft sont connus pour affecter la libido chez certaines femmes. En outre, certains types de contraception peuvent également diminuer le désir d’avoir des relations sexuelles. D’un autre côté, les médecins disent que certaines options de contraception peuvent stimuler la libido d’une femme, c’est donc une bonne idée de travailler avec votre médecin pour trouver celle qui vous convient.

5 raisons d’une faible libido chez les hommes

Comme chez les femmes, une faible libido chez les hommes peut survenir pour différentes raisons. Bien que nous ayons tous vu les publicités promettant de tout améliorer avec une petite pilule bleue, la solution n’est pas toujours aussi simple. D’un autre côté, les hommes peuvent parfois récupérer leur libido sans recourir à des médicaments.

Faible testostérone

Comme les femmes, les hommes peuvent faire face à des changements dans les hormones. Lorsqu’un homme éprouve une baisse de la libido, il peut avoir de faibles niveaux de testostérone.

Bien que les hommes puissent connaître un faible taux de testostérone à tout âge, le problème est plus fréquent chez les hommes plus âgés. Selon l’American Urological Association, un faible taux de testostérone affecte environ 2% de la population masculine globale, mais ce nombre atteint 50% chez les hommes de plus de 80 ans.

Si vous pensez avoir un faible taux de testostérone, vous devriez en parler à votre médecin. Dans certains cas, les médecins peuvent recommander une thérapie de remplacement de la testostérone ou d’autres traitements.

Dysérection

La dysfonction érectile (DE) est un autre problème que la plupart des gens associent aux hommes plus âgés. Cependant, WebMD dit que cela peut affecter les hommes à tout âge. Bien que la dysfonction érectile puisse être causée par certains problèmes médicaux, tels que l’hypertension artérielle, elle peut également survenir chez les hommes qui ont besoin d’un peu plus de stimulation pour obtenir une érection.

Alors que certains hommes peuvent avoir besoin d’un traitement contre la dysfonction érectile, d’autres peuvent profiter d’une vie sexuelle satisfaisante sans avoir besoin de médicaments. Selon WebMD, « Il n’est pas rare que les hommes plus âgés aient besoin de plus de stimulation pour les aider à s’éveiller que lorsqu’ils étaient plus jeunes. Mais il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas profiter du sexe en vieillissant. Beaucoup de gars sont capables d’avoir des érections jusqu’à la fin de leur vie, et il n’y a probablement aucune raison pour que vous ne puissiez pas être l’un d’entre eux.

Des médicaments

Certains médicaments peuvent entraîner une baisse de la libido chez les hommes. Comme pour les femmes, certains types d’antidépresseurs peuvent réduire la libido masculine. WebMD rapporte que de nombreux types de médicaments utilisés pour traiter la perte de cheveux et la calvitie masculine sont également connus pour entraîner une faible libido chez les hommes.

Avant d’arrêter tout médicament, assurez-vous d’en parler à votre médecin.

médicament faible libido

Apnée du sommeil

L’apnée du sommeil, qui est un trouble du sommeil qui empêche les gens d’obtenir le sommeil profond dont ils ont besoin pour être complètement reposés, n’est généralement pas la première chose qui vient à l’esprit lorsque les hommes s’interrogent sur une faible libido.

Cependant, des études ont établi un lien entre l’apnée du sommeil et une diminution du désir chez les hommes et les femmes. Dans une étude, des chercheurs qui ont étudié 401 hommes suspectés d’apnée du sommeil ont découvert que 70 pour cent avaient également une dysfonction érectile. Les chercheurs ont déclaré que « la DE et la dysfonction sexuelle globale étaient très répandues chez les patients suspectés de [obstructive sleep apnea]. « 

Dans une étude distincte portant sur l’apnée du sommeil chez les femmes, « les patients souffrant d’apnée obstructive du sommeil couraient un risque plus élevé d’avoir des difficultés sexuelles ».

Bien que l’apnée du sommeil puisse affecter les deux sexes, les hommes sont quatre fois plus susceptibles que les femmes d’en souffrir. Il existe un certain nombre de facteurs qui peuvent amener une personne à développer l’apnée du sommeil, notamment un tour de cou important et l’obésité.

L’apnée du sommeil peut être un problème de santé grave, et les personnes qui souffrent de certains types d’apnée du sommeil peuvent en fait arrêter de respirer pendant le sommeil. Si vous pensez souffrir d’apnée du sommeil, il est important d’en parler avec un médecin.

couple au lit devant la télé

Comme nous en avons déjà discuté, l’anxiété liée à la performance sexuelle est une réalité. Pour beaucoup d’hommes, il y a beaucoup de pression pour être « sur » pendant les rapports sexuels. Les gars se sentent souvent responsables de la grande finale. Lorsque vous craignez que toute l’expérience sexuelle dépende de l’obtention d’une finition spectaculaire, l’anxiété peut en fait inhiber votre capacité à vous exciter et à atteindre un orgasme.

Si vous souffrez d’anxiété liée à la performance sexuelle, commencez par en parler avec votre partenaire. La communication est au cœur de toute relation satisfaisante, alors n’hésitez pas à partager vos sentiments avec votre partenaire.

Vous pouvez également essayer la thérapie sexuelle. Comme l’explique le Dr Jess, le conseil sexuel offre un certain nombre d’avantages qui peuvent vous rapprocher de votre partenaire.

Donnez un coup de fouet à votre libido

Si votre libido a été faible, pimenter les choses dans la chambre est un bon moyen de lui donner un coup de fouet. Essayez un échantillon gratuit de lubrifiant et faites-nous savoir vos façons préférées de remettre l’étincelle dans votre relation en nous tweetant @ASTROGLIDE.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *