14Nov

Qu’est-ce qui pourrait déclencher ce problème de peau du pénis ?


Avez-vous remarqué une éruption cutanée sur votre pénis? Vous serez heureux de savoir que dans la plupart des cas, cette éruption cutanée sur le pénis n’a rien à craindre.

Pourtant, vous devriez voir un urologue. C’est parce qu’une éruption cutanée peut disparaître d’elle-même ou persister très longtemps.

Pour remettre la santé de votre pénis sur la bonne voie, vous avez besoin de toute l’aide possible.

Ici, nous allons parler de ce qui cause les problèmes de peau et comment reconnaître le problème. De cette façon, vous saurez quel est le bon moment pour consulter un spécialiste.

Qu’est-ce qu’une éruption pénienne ?

Une éruption cutanée du pénis est la présence de plaies ou de taches sur le pénis, qui pourraient également affecter d’autres zones des organes génitaux ou de l’aine. Un état inflammatoire du pénis peut se développer à tout âge sous forme de taches roses, de bourrelets gonflés ou d’une petite bosse.

Selon les experts, certaines affections cutanées inflammatoires pouvant entraîner une éruption cutanée du pénis sont relativement courantes. Par exemple, les lésions inflammatoires les plus courantes sont celles de :

Ils peuvent faire mal et s’accompagner de saignements péniens, entre autres complications. D’autres facteurs contribuant à l’éruption cutanée peuvent inclure l’utilisation de médicaments, la dermatite de contact, le psoriasis génital ou une maladie sexuellement transmissible (MST).

Pour comprendre l’éruption cutanée du pénis, il est important d’examiner chacune des affections cutanées inflammatoires les plus répandues.

Causes

Balanite

La balanite est une inflammation de la tête du pénis, qui affecte environ 3 % à 11 % des hommes au cours de leur vie. Lorsque les cellules mortes de la peau transpirent et que les bactéries continuent de s’accumuler, c’est à ce moment-là que le gland du pénis commence à gonfler, provoquant souvent de l’inconfort et de la douleur.

  • Symptômes: Douleur et inflammation sur la tête du pénis. Associé à une mauvaise odeur, des plaques rouges, des démangeaisons sous le prépuce et du smegma (écoulement blanc) sous le prépuce.
  • Causes : Mauvaise hygiène, diabète, MST et sensibilité accrue aux irritants chimiques. Ainsi qu’une infection à levures, la gale, une affection cutanée qui provoque une peau sèche ou des démangeaisons cutanées (eczéma ou psoriasis) et une arthrite réactive.

Posthite

L’inflammation du prépuce, également connue sous le nom de posthite, n’est pas une source de préoccupation sérieuse. Pourtant, un traitement adéquat peut être nécessaire. Le gonflement peut causer de la douleur ou déclencher un inconfort.

  • Causes : infection fongique (comme la démangeaison), infection bactérienne, manque d’hygiène appropriée, affections cutanées ou allergies.

Balanoposthite

La balanoposthite affecte à la fois le prépuce et le gland du pénis, touchant environ 6% des hommes non circoncis. Cette irritation du pénis ne peut se produire que chez les individus non circoncis.

  • Symptômes: Irritation, démangeaisons, peau sèche, peau brillante ou décolorée, lésions cutanées ou érosion cutanée, mauvaise odeur, prépuce serré, écoulement inhabituel, etc.
  • Causes : Prolifération d’une infection à levures ou bactérienne. L’infection peut provenir de la gonorrhée, de la chlamydia, de la syphilis secondaire, de la syphilis primaire, etc. L’infection peut également survenir en raison d’un nettoyage inadéquat ou d’un effort extrême pour maintenir la propreté.

Utilisation de médicaments

Certains médicaments peuvent provoquer une éruption cutanée. Des produits comme le Tylenol, les antibiotiques et les médicaments anti-inflammatoires peuvent entraîner un problème de pénis, comme une éruption médicamenteuse fixe.

Il peut s’agir d’un effet secondaire du médicament ou d’une réaction allergique. L’éruption affecte les organes génitaux, les faisant apparaître enflés ou enflammés.

Ils peuvent également développer une plaque rouge avec une tache grise au centre. Il n’est pas rare qu’une éruption cutanée entraîne des taches brunes ou des cloques une fois l’inflammation dissipée.

La gravité de la réaction et l’impact de l’éruption cutanée sur la peau du pénis varient en fonction du médicament que vous prenez.

Dermatite de contact

Les substances provenant de l’extérieur, qu’elles proviennent de contacts sexuels ou non, peuvent irriter la peau du pénis. Une éruption génitale ou une épidémie survient généralement quelques minutes après le contact. Bien que vous ne puissiez pas la transmettre à un partenaire sexuel, l’éruption cutanée avec démangeaisons peut persister pendant 1 mois.

Si vous avez récemment développé une éruption cutanée juste après l’achat d’un nouveau produit, envisagez d’en utiliser un autre jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Si des produits chimiques irritent la peau et provoquent des démangeaisons du pénis, évitez de les utiliser complètement.

  • Symptômes: bosse surélevée, démangeaisons du pénis, peau décolorée et sécheresse cutanée.
  • Causes : eau de Cologne, savon, spermicide ou certains détergents.

Psoriasis génital

Environ 63 % des adultes atteints de psoriasis présentent des lésions psoriasiques dans la région génitale au moins une fois dans leur vie. Lorsqu’il est affecté par le psoriasis inversé, la prévalence du psoriasis génital monte en flèche d’environ 79%. Chez seulement 2 à 5 % des patients atteints de psoriasis, les lésions ne se développent que dans leur région génitale.

Avec le psoriasis génital, le pénis développe des taches rouge foncé brillantes sur le bout de l’organe ou sur la tige. Étant donné que la zone affectée de la peau est constamment couverte, l’éruption cutanée reste humide.

  • Symptômes: peau rouge et lisse (non squameuse), démangeaisons sévères, courbatures, inconfort, dédoublement de la peau.
  • Causes : infection antérieure, peau du pénis blessée, stress, tabagisme, consommation élevée d’alcool, etc.

Maladies sexuellement transmissibles (MST)

Lors d’un rapport sexuel avec une personne atteinte d’une MST, le pénis peut également être infecté. Une infection vaginale à levures n’est pas une MST et n’est pas non plus contagieuse. Les MST qui peuvent provoquer une éruption cutanée sur la région du pénis, une infection et une irritation sont les suivantes :

  • L’herpès génital – L’herpès génital est connu pour causer des plaies, des courbatures et des démangeaisons. Les personnes atteintes d’herpès génital peuvent ne pas développer de symptômes évidents. Mais ils peuvent toujours être contagieux même sans les plaies visibles. Une médication adéquate peut freiner l’infection, bien qu’il n’y ait pas de remède disponible pour ce type d’herpès.
  • Gale – La gale est de petits acariens qui se frayent un chemin sous la peau et pondent des œufs. Ils peuvent entraîner une éruption cutanée de la région du pénis. Les démangeaisons de la gale s’aggravent au milieu de la nuit. Cependant, gratter la zone touchée par la gale peut entraîner une infection.
  • Syphilis – Avoir un contact direct avec une plaie de syphilis pendant les rapports sexuels peut entraîner une éruption cutanée de la région du pénis. La peau peut développer des douleurs. Sans traitement, la syphilis pourrait entraîner des complications potentielles pour la santé.

Autres facteurs

Le lichen plan, qui n’est pas infectieux, peut provoquer une éruption cutanée sur plusieurs zones du corps. Cela comprend les ongles, la bouche, les jambes, le tronc, les bras, la région du pénis, le vagin et la vulve. Cela conduit à des plaques en forme d’anneau sur le gland (extrémité du pénis) et à des papules péniennes (bosses) brillantes et plates.

Le molluscum contagiosum est une éruption cutanée déclenchée par un virus. C’est l’une de ces affections péniennes qui nécessitent un traitement, généralement une thérapie topique. Un autre problème pourrait être les poux du pubis. Pour traiter correctement la zone pénienne, comme le gland, les papules péniennes nacrées ou tout autre problème pénien, comme la dysfonction érectile, il est préférable de consulter un spécialiste.

Quand contacter un spécialiste ?

Si vous pensez avoir de l’herpès, une éruption cutanée qui ressemble à des cloques ou une odeur étrange du pénis, assurez-vous de demander un traitement dès que possible. Développer une irritation ou des démangeaisons sur le pénis peut être très inconfortable à gérer.

Idéalement, vous devriez subir régulièrement des tests de dépistage des MST, en particulier si vous avez des relations sexuelles non protégées avec plusieurs partenaires sexuels.

Ce que vous pouvez faire de votre côté pour prévenir les éruptions cutanées est d’essayer d’arrêter les démangeaisons. Le fait de se gratter ne fait qu’aggraver l’éruption cutanée. N’utilisez pas d’irritants pour la peau, comme des crèmes pour la peau directement sur la zone touchée. Du moins pour le moment.

De plus, laissez la peau sécher à l’air libre pendant quelques minutes avant de mettre une nouvelle paire de sous-vêtements. Le lavage quotidien et la recherche d’éruptions cutanées peuvent aider à détecter l’infection avant qu’elle ne devienne un problème grave, qu’il s’agisse d’herpès, de verrues génitales, d’érythème fessier ou de toute autre chose.

Conclusion

La région du pénis est vulnérable à de nombreux problèmes de santé, comme une infection des voies urinaires, une papule, une éruption cutanée, etc.

Si vous reconnaissez les symptômes de l’un des problèmes péniens énumérés ici, parlez-en à un spécialiste. Ils peuvent vous conseiller sur la bonne marche à suivre.

Suivant

conseils sur la santé du pénis

Apprenez 6 façons de garder votre pénis en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *