06Déc

Cela affecte-t-il le nombre de spermatozoïdes ou la fertilité ?


L’éjaculation fréquente est-elle importante? Certaines personnes éjaculent une fois par mois ou par semaine ; d’autres le font quotidiennement.

La question est, est-ce que l’éjaculation fréquente affecte la fertilité et le nombre de spermatozoïdes ? Si oui, le nombre de fois que vous éjaculez affectera-t-il une santé sexuelle optimale ?

Il y a beaucoup de spéculations en ce qui concerne l’éjaculation et la masturbation régulière.

Une tonne de mythes circulent sur Internet. Mais, lesquelles sont réellement vraies ?

Nous creusons un peu plus et faisons la lumière sur cette question populaire. Voici ce que les experts ont à dire.

Qu’est-ce que l’éjaculation fréquente?

De nombreux stéréotypes de virilité imprègnent les idées fausses courantes sur la masturbation et l’éjaculation. La masturbation peut être un sujet difficile à aborder. Mais, en réalité, environ 92% des hommes américains et 76% des femmes se masturbent. 80% des hommes qui utilisent des jouets sexuels affirment qu’ils sont une option pratique pour une meilleure expérience de masturbation.

  • Des études sur l’éjaculation fréquente, en particulier les hommes qui éjaculent 21 fois (ou plus) par mois, ont révélé que les hommes pourraient avoir un risque plus faible de développer un cancer de la prostate. Ces résultats ont été comparés à ceux qui ont éjaculé moins fréquemment. Environ 4 à 7 fois par mois.

L’éjaculation comprend du liquide provenant de la prostate, des glandes bulbo-urétrales et de la vésicule séminale. Bien que le liquide de la prostate contienne un large éventail de substances, sa fonction principale est de délivrer le sperme.

Récemment, de plus en plus d’études ont surgi indiquant que l’éjaculation fréquente a de nombreux avantages, en particulier sur le cancer de la prostate.

Selon les experts, éjaculer fréquemment pourrait diminuer le risque de cancer de la prostate. Avoir des relations sexuelles satisfaisantes peut également améliorer la santé de la prostate et le bien-être général.

Cela soulève la question : l’éjaculation fréquente affecte-t-elle la fertilité ? Est-ce que cela aggraverait votre dysfonctionnement sexuel ?

L’éjaculation fréquente affecte-t-elle votre nombre de spermatozoïdes ?

Un faible nombre de spermatozoïdes signifie que le sperme que vous éjaculez pendant l’orgasme contient moins de spermatozoïdes qu’il n’en aurait normalement. Le sperme est considéré comme faible si un homme a moins de 15 millions de spermatozoïdes / millilitre de sperme. Les hommes dont le nombre est faible ont moins de chances de féconder une partenaire.

Mais, il y a ceux qui sont encore capables d’avoir un enfant. La recherche indique que bien que la fréquence élevée d’éjaculation affecte le volume et la densité du sperme, cela n’affectera pas votre potentiel d’avoir un bébé. Il n’a pas non plus d’effet sur les caractéristiques initiales des spermatozoïdes.

Alors que certains hommes pourraient trouver que l’intimité est la dernière chose à laquelle ils pensent. Surtout après un traitement contre le cancer ou l’hyperplasie prostatique, pour d’autres, il y a un plus grand besoin de proximité.

La thérapie contre le cancer peut rendre l’intimité différente. Cela ne veut pas nécessairement dire que ce sera pire. Mais vous devrez vous adapter et communiquer avec votre partenaire.

L’éjaculation fréquente affecte-t-elle votre fertilité ?

Une masturbation excessive peut diminuer temporairement la réserve de sperme. Cependant, le corps est toujours capable de produire plus de spermatozoïdes. Cela signifie qu’il est peu probable que la fréquence de l’éjaculation affecte votre fertilité.

Les experts pensent que la qualité optimale du sperme se produit 2 à 3 jours après l’absence d’éjaculation. Mais, des données contradictoires indiquent que les gens peuvent maintenir une concentration et une motilité normales des spermatozoïdes même s’ils éjaculent quotidiennement.

Si vous voulez maximiser vos chances de faire tomber votre partenaire enceinte, alors avoir des relations sexuelles avec éjaculation régulière quelques fois par semaine peut vous aider. Peu importe si vous décidez de vous masturber entre-temps.

Obtenez GRATUITEMENT votre régime alimentaire faible en testostérone

  • Le régime ultime pour booster la testostérone
  • combiné avec des conseils d’exercice et de style de vie
  • Développé exclusivement par notre nutritionniste

Effets secondaires de l’éjaculation fréquente

La masturbation est sûre et inoffensive. Si vous êtes trop brutal, vous pouvez ressentir de la tendresse et des irritations. Mais cela s’atténuera dans quelques jours. Vous pourriez ressentir les effets secondaires d’une éjaculation fréquente, comme la culpabilité et une sensibilité sexuelle réduite.

De grandes études de cohorte spéculent qu’éjaculer fréquemment pourrait être lié à un risque accru de prostatite. Surtout chez les hommes plus jeunes. Ceux-ci pourraient être classés comme l’un de ces effets secondaires de l’éjaculation fréquente.

Lorsque vous éjaculez pendant la masturbation, les muscles pelviens subissent une contraction coordonnée mais intense. Il s’agit d’expulser le sperme – un processus lié à des niveaux d’acide lactique amplifiés localement et à des radicaux libres en tant que sous-produit.

Cela peut entraîner des changements tels que des veines dilatées, un œdème et un dysfonctionnement musculaire. Ceux-ci peuvent provoquer des plaintes typiques chez les patients atteints de prostatite chronique ou de syndrome de douleur pelvienne chronique. Comme la douleur pelvienne, l’inconfort et les symptômes des voies urinaires inférieures.

Mythes sur l’éjaculation fréquente

Il existe une tonne de mythes concernant les habitudes de masturbation. Voici quelques exemples.

Mythe : Si vous éjaculez trop seul, cette habitude affectera votre vie sexuelle.

Certaines personnes pensent que ceux qui éjaculent beaucoup ont une activité sexuelle médiocre. Mais le fait est que la masturbation n’entraînera pas de dysfonction érectile.

Alors, pouvez-vous vous masturber avec ED ? La dysfonction érectile rend difficile le maintien d’une érection pour une pénétration réussie. Cependant, les gens pourraient toujours être capables de se masturber. Mais, cela dépend de la cause du problème.

Si, disons que vous avez une prostatite bactérienne ou une hypertrophie de la prostate. Ces conditions peuvent causer de la douleur. Pendant une poussée, vous pourriez trouver inconfortable d’éjaculer ou de vous masturber.

La même chose s’applique aux symptômes du cancer de la prostate. Pour une activité sexuelle agréable, les hommes doivent se sentir bien dans leur peau.

Un urologue est un expert spécialisé dans le traitement des affections des voies urinaires. Ils peuvent aider à atténuer les problèmes et à restaurer la fonction sexuelle. La thérapie comportementale et la thérapie sexuelle peuvent également aider.

Mythe : L’éjaculation n’est pas normale pour le développement sexuel.

Le développement sexuel est un processus dynamique. Se masturber et éjaculer font partie intégrante de la sexualité. Bien que les gens aiment exprimer leur désir sexuel différemment, la masturbation fait toujours partie du développement sexuel normal.

Mythe : Vous n’avez rien à gagner si vous éjaculez souvent.

Les gens pensent que les effets secondaires de l’éjaculation fréquente sont un problème sérieux. Mais à part la culpabilité potentielle et peut-être une sensibilité sexuelle réduite, la masturbation n’a pas à être un gros problème. En fait, les données montrent qu’il offre des avantages généraux pour la santé.

Il peut favoriser le sommeil, la relaxation, l’image corporelle, le bien-être et l’estime de soi. Ce sont tous des éléments essentiels lorsqu’il s’agit de traiter la dysfonction érectile. Y compris l’éjaculation prématurée, l’éjaculation retardée ou tout autre problème similaire.

Les personnes ayant une perception négative de leur image corporelle sont liées à un risque accru de dysfonction éjaculatoire. Mais, avec une image corporelle positive, vous pouvez obtenir un meilleur plaisir en ce qui concerne les rapports sexuels et l’intimité en général.

Avec l’éjaculation précoce, de nombreuses études montrent qu’une altération du fonctionnement sexuel chez les hommes souffrant d’éjaculation précoce est étroitement liée à la dépression.

Conclusion

La masturbation et l’éjaculation régulière sont saines. Et n’affectera pas vos chances d’avoir un bébé.

Il pourrait atténuer le risque de cancer et pourrait être utile pour les personnes sensibles au cancer de la prostate. Le cancer est une maladie complexe et une simple activité sexuelle ne suffit pas à le tenir à distance. Mais, la fréquence de l’éjaculation pourrait rendre une personne moins susceptible de développer cette maladie.

Maintenant que nous avons répondu à la question de savoir si l’éjaculation fréquente affecte la fertilité, vous ne laisserez pas les mythes et les idées fausses vous gêner.

Suivant

Anéjaculation

Problèmes d’éjaculation : tout ce que vous devez savoir pour gérer votre dysfonctionnement sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *